Nos actualités
LA VOLVO 2019
Posté le : 04/05/2019


Pour un coup d’essai, ce fût un coup de maître !…

 En hommages à notre nouveau sponsor : VOLVO qui, à peine arrivé, organisait une ELD (Epreuve Longue Distance), nous avions écrit: «  Nouveau Sponsor, Nouvelle ELD ». Nous aurions pu aussi bien dire « Nouvelle Aventure » tant les conditions de cette sortie étaient particulières. En effet, la quarantaine de  valeureux cyclistes qui, malgré les prévisions météo épouvantables, se présentèrent au départ, méritaient bien le qualificatif de « Guerriers » que leur a attribué Daniel notre Président. Il serait même plus juste de parler de « Vikings » compte tenu de l’origine nordique de VOLVO, notre Sponsor, et des conditions climatiques « subarctiques » : température 6°C, vent de nord-ouest avec des rafales à plus de 70 km/h, averses de pluie et de grêle…

 

Sur un parcours « exigeant » (1400 m de dénivelé positif), orienté nord- ouest dans sa majeure partie !...

 

 

 

 

 

 

Mais avant d’affronter les éléments « déchainés », Christine Danckaert, la souriante  Directrice de VOLVO nous a aménagé un cocon bien chaud dans son  garage où nous attendaient des boissons chaudes, viennoiseries et autre bananes et friandises.

 

 

 

 

 

 

 

Réchauffés par l’accueil chaleureux de notre hôtesse, nos cyclistes, chauffeurs et Bénévoles écoutèrent le briefing de départ  détaillé par nos deux organisateurs : Hervé et Jacques, avant de se lancer dans la tourmente en tenue d’hiver.

 

 

Deux  groupes s’élancèrent sur le parcours de 155 km, un troisième se confronta à celui de 110 km. Chacun accompagné d’une voiture d’assistance qui ouvrait  la route sous les indications du road book impeccable remis par Hervé à nos Bénévoles.

 

Les trois pelotons comprirent vite que le salut ne viendrait qu’en restant parfaitement grouper pour lutter contre ce vent tempétueux. Les relais se mirent rapidement en place et, malgré quelques écarts imposés par de violentes bourrasques, les rotations se firent sans incident.

Le parcours n’était pas avare de longues ascensions ni de « coups de cul » bien raides pour atteindre les 1400m de dénivelé. Ce satané vent de face qui compliquait la tâche, imposait de ne pas « décrocher »  car le « retour » était mission impossible.

La progression difficile mais régulière, alternait des périodes  sombres nuageuses,  des averses de pluie et de grêle qui nous griffait le visage, jusqu’à obliger le 2ème groupe a se mettre à l’abri  derrière une haie ; mais aussi de courtes périodes ensoleillée qui nous permettait d’admirer l’environnement et d’apprécier la qualité du parcours qui doit être extrêmement plaisant dans d’autres circonstances…La seule constante était le VENT qui s’acharna jusqu’au terme des 100 premier km.

 

Nous n’avons pas eu à déplorer d’ accident, mais de telles conditions étaient évidement propice à des crevaisons .Ce qui ne manqua pas d’arriver dans le 1er  et 3ème groupe, et 3 fois dans le 2ème. Heureusement les Bénévoles du camion d’assistance prirent les choses en main.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après une première partie vallonnée, celle qui restait avant de parvenir au ravitaillement,  n’était pas la moins ardue sous la forme d'une interminable traversée du plateau vent debout !

 

C’est donc au terme d’un dur combat contre les bourrasques que nous atteignîmes ce qui nous apparut, après tant d’efforts, comme le Walhalla  (le paradis des guerriers Viking), sous la forme de  la concession VOLVO d’Abbeville !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est en effet là que nos trois groupes se rejoignirent, accueillis par notre charmante hôtesse Christine dans un environnement douillet, au milieu de voitures magnifiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme pour le départ, elle avait bien fait les choses en « donnant de sa personne » ! Avec Dodo, notre chef Bénévole, ils avaient préparés sandwiches, fruits, pâtisseries et boissons : tout était prêt à notre arrivée !

 

Le buffet était copieux et varié, apte à satisfaite des sportifs affamés et éprouvés, le café chaud était le bienvenu, et c’est ragaillardis et reconnaissants que nos cyclistes s’apprêtèrent à prendre la route du retour.

Après les affres de la matinée, la vallée de la Somme nous parut un havre de sérénité. Terminées les bourrasques assassines, finies les montées haletantes, asséchées les draches cinglantes.

Le relief uniforme et le vent devenu un allier nous ont rendu les 55 derniers km euphoriques

 

Nous roulions à vive allure, sans effort, sans rupture de rythme, ce retour que nous connaissons bien ne nous a jamais paru aussi agréable. Et ce ne sont pas les quelques centaines de mètres dans vent juste avant l’arrivée qui pouvaient gâcher la fête !

 

L’accueil fut dans le même registre que les autres prestations.

 

 

Les félicitations de notre Sponsor Christine  nous ont fait très plaisir, mais nous étions plutôt enclin à la féliciter Elle, d’avoir, dans des conditions aussi difficiles, réalisé une première ELD aussi réussie.

 

Tout en nous délectant des victuailles préparées par Christine et nos chers Bénévoles, les conversations qui tournaient autour des conditions météo soulignaient le caractère exceptionnel de ce que nous avions vécu ; non sans une certaine fierté d’avoir réussi à le surmonter.

 

 

 

 

 

Tous ont également apprécié la qualité du parcours que nous ont proposé Jacques et Hervé. Il mérite d’être refait dans de bonnes conditions climatiques pour l’apprécier à sa juste valeur ; ce sera le cas, nous l’espérons, l’année prochaine.

 

 

 Encore merci et bravo à nos sponsors VOLVO et SOMMAUTO.

 

 On ne pouvait mieux terminer cette sortie inspirante que par cette ode aux voitures Viking que nous propose Jean-Mi :

 

VOLVO une marque dans le vent.

 

Nous sommes une petite quarantaine à nous lancer à l’assaut de cette belle suédoise.

 

Les premières sensations sont prometteuses et pleines d’allant quant aux accélérations, nous  apprécions jusqu’à Warloy-Baillon la souplesse de la motorisation qui nous assure un déplacement aisé.

 

Le premier changement de direction nous permet d’apprécier l’aérodynamisme  de cette belle scandinave qui pour l’instant garde le cap et prend le dessus sur un fort vent latéral.

 

Le parcours se poursuit sans encombre jusqu’à la première bosse c’est là que nous apprécions l’étagement de la boite automatique, la montée s’effectue en souplesse et sans à-coups.

 

Dans la descente suivante sur un revêtement irrégulier nous mesurons l’agilité de la conduite et la réactivité de la direction.

 

Il nous faut maintenant tourner à gauche et affronter le Dieu Eole qui se défoule sans compter. Heureusement malgré un  certain embonpoint notre Volvo dispose d’une importante réserve de couple qui nous permet de progresser régulièrement dans des conditions véritablement dantesques.

 

Notre progression contrariée par des rafales de vents rarement vécues s’effectue en parfaite sureté à l’image de la sécurité des véhicules VOLVO.

 

La sécurité active avec son système de surveillance de vigilance du pilote ou encore le freinage automatique s’avère particulièrement pertinente compte tenu des rafales qui secouent en permanence le peloton.

 

Ouf ! Un excellent ravito nous attend à ABBEVILLE, après une formidable débauche d’énergie c’est nous qui avons besoin de faire le plein, contrairement à notre Volvo qui elle se montre particulièrement sobre.

 

Pour le retour vers la capitale Picarde nous apprécions l’agrément du régulateur de vitesse et n’avons plus qu’à nous laisser porter confortablement.

 

A chaque carrefour le  Stop&Start fluidifie agréablement notre avancée.

 

Nous apercevons la flèche de notre cathédrale régionale qui est toujours bien en place, la délivrance approche.

Plus de 150 km parcourus sans aucune émission de CO2, tout en découvrant les nombreuses innovations techniques de cette marque qui attire véritablement l’œil, nous ont procurés un maximum de plaisir qu’il conviendra de renouveler (avec 10° de mieux et  50 nœuds en moins)

 

A l’année prochaine.

 

ML Photo Jacky, Rémi et Odile

.