Nos actualités
MCM 2018
Posté le : 20/05/2018


3H00, c’est bien tôt pour se lever, surtout un 1er mai jour de la fête du travail. Le départ pour la province du Hainaut est prévu à 5h00, rendez-vous à 4h40 aux établissements Clovis. Il y a peu de monde sur le parking, nous ne serons que quinze en définitif. A29, A1, A2 (E19) direction l'Institut des Ursulines sis à côté du CHU Amboise Paré. Ici à Mons, c’est beaucoup plus animé, 1432 inscrits au total pour cette « Primavera » à la sauce wallonne. Il fait très frais, 7°C, il y a du vent, « ça caille », on ne sait comment se couvrir, les gants longs, les couvre-chaussures... On aurait plutôt envie de retourner dans son lit.

Le premier groupe constitué de trois unités, Anthony, Philippe et Renaud, s’élancera en premier sur le circuit de 190 km. Le troisième groupe devra attendre l’arrivée des trois acolytes d’Ailly-sur-Noye pour partir sur le 160. C’est de beaux parcours exigeants bien vallonnés en zones urbaines et rurales qui nous attendent avec quelques secteurs pavés pas très longs et supportables. Les flèches blanches d'orientation au sol sont bien visibles. Mons-Chimay-Mons est un brevet cyclotouriste mais l’allure ne l’est pas. La grande majorité des cyclistes roule en groupe, quatre ou cinq le plus souvent, à vitesse soutenue. On les entend arriver avec leurs roues carbones, « ça roule à la Belge ».

Les ravitaillements sont variés et nombreux, mais le premier au km 45 à Beaumont est très mal placé. Il est situé en bas d’un raidillon qu’il faut remonter pour reprendre les circuits (sauf le 90 km). La circulation automobile n’a pas été coupée, heureusement l’automobiliste belge est plus civilisé que le français.

C’est avec plaisir et quelques kilomètres dans les jambes que l’on se retrouvera tous aux véhicules, même moi, pour se réconforter d’une bonne mousse bien locale.

 

Quelques photographies
 
 
Pour en savoir plus : http://tignon.andre.free.fr/report.php?id=1984
 

LC, photographies : http://www.damons.be/